Shortbread millionnaire

Biscuits sablés fondants recouverts de caramel et de chocolat au lait.

Allumer le four à 170°.

Ingrédients : 

Pour le biscuit :

  • 240 g de beurre (salé, doux, comme vous le sentez)
  • 120 g de sucre
  • 360 g de farine
  • un peu de levure chimique
  • sel (si vous avez choisi du beurre doux. Si vous avez utilisé du beurre salé, ne salez pas)

Pour le caramel :

  • une boîte de lait concentré sucré d’environ 400g (la marque du magasin convient nickel, inutile de prendre du Nestlé)
  • 120 g de beurre
  • 120 g de sucre
  • 2 c.à.s de miel

Pour la couverture :

  • 250 ou 300 g de chocolat (au lait, ou noir, ou un mélange des deux, c’est comme vous voulez)

Matériel :

  • Des doigts
  • Deux saladiers
  • une plaque à four rectangulaire
  • Un rouleau à pâtisserie ou une bouteille vide
  • du papier sulfurisé si possible (sinon on beurre et on farine les plaques, ça va aussi).
  • une casserole
  • un fouet

Temps nécessaire : 45 mn (+ 1h d’attente avant de découper)

  • 20 mn de préparation.
  • 10 mn de cuisson.

Process :

  • Faire ramollir le beurre sans le faire fondre.
  • Verser le sucre, la farine, la levure et le sel, puis sabler du bout des doigts avant de pétrir pour obtenir une boule (un peu comme une pâte à tarte)
  • Étaler la pâte au rouleau en forme de rectangle, sur une épaisseur d’environ 1 cm, voire 1,5 cm
  • Enfourner pour 10 minutes environ. Le biscuit peut légèrement dorer, mais il ne faut pas le cuire trop.
  • Dans une casserole, mettre le lait concentré sucré, le sucre, le beurre et le miel.
  • Faire cuire en remuant sans cesse, jusqu’à ce que le mélange prenne une couleur plus foncée (dans les tons beiges ambrés) et forme une espèce de magma plus épais, qui fait des bulles et qui sent le caramel.
  • Pendant ce temps, le biscuit aura achevé sa cuisson, il aura été sorti du four mais laissé dans son plat.
  • Verser le caramel sur le biscuit, en étalant bien à la spatule. il va très vite former une couche « qui tient » sans pour autant durcir.
  • Laisser refroidir un peu (moi je mets carrément le plat au frigo) et faire fondre le chocolat avec un petit peu d’eau ou de lait ou crème. Ne pas ajouter trop de liquide, sinon le chocolat ne redurcira pas en refroidissant.
  • Verser le chocolat sur le caramel, en étalant bien à la spatule et en veillant à ne pas « arracher » le caramel. Normalement il tient bien.
  • Mettre le plat au frigo une petite heure.
  • Sortir le biscuit de son plat et le découper en tranches puis en carrés, en essuyant si possible le couteau entre chaque découpe de tranches (si on ne le fait pas ce n’est pas grave, la découpe est juste moins jolie mais on s’en fout) et mettre dans une boîte fermée.

Avantages :

  • Très savoureux
  • Bon rendement en quantité, une fois le biscuit découpé.
  • Texture fondante. Surtout quand on attend le lendemain : le biscuit ramollit un peu et les saveurs se mélangent bien.
  • On n’est pas obligé de découper des carrés. On peut faire de longues barres, de gros rectangles, comme on veut.

Inconvénients :

  • Touiller le caramel est un peu chiant.
  • La découpe des shortbread à la fin nécessite un peu de patience vu l’essuyage du couteau.
  • Le miel, c’est cher. On peut remplacer par de la cassonade bien brune (2 c.à.s pas trop bombées) mais à ce moment-là, on réduit de 20 ou 30 g la quantité de sucre blanc dans le caramel. Certain.e.s mettent du sirop d’étable à la place du miel. Ce qui est tout aussi cher, je trouve. Voire plus.

Les courses :

  • Discount (Aldi et Lidl ici) : beurre, farine, sucre, chocolat, sel.
  • Supermarché courant (Intermarché ici) : lait concentré sucré.

(Les œufs viennent de mes poules, le miel d’un apiculteur du coin.)

20170625_105808

 

20170625_111211

20170609_174403

IMG_20170627_212626_596

20170609_180036

IMG_20170627_212626_593

IMG_20170627_212626_604

IMG_20170627_212626_602

Les commentaires sont clos.