Galettes suédoises aux flocons d’avoine

Un moyen efficace et économique de contourner le prix exorbitant de ces galettes en supermarché ou dans un certain magasin de meubles suédois vaguement connu.

Allumer le four à 170°.

Ingrédients : 

  • 200 g de flocons d’avoine
  • 150 g de sucre
  • 150 g de beurre fondu
  • 4 cuillères à soupe de farine
  • 1 oeuf
  • une cuilléré à café de levure chimique
  • une pincée de sel
  • un peu de vanille (liquide ou sucre vanillé, peu importe)
  • 200 g de chocolat à dessert.

Matériel :

  • 2 saladiers
  • des plaques à four
  • du papier sulfurisé si possible (sinon on beurre et on farine les plaques, ça va aussi)
  • une spatule ou n’importe quoi avec une partie plate (une truelle propre ferait l’affaire)
  • une grille à patisserie si possible.

Temps nécessaire : 1 h

  • 10 mn de préparation.
  • 50 mn de façonnage, cuisson etc.

Process :

  • Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients sauf le chocolat. Dans l’ordre : flocons d’avoine + sucre + farine + levure + sel (tous les ingrédients secs donc), bien touiller et émietter avec les doigts. Puis ajouter l’oeuf et le beurre, re-touiller avec le doigts pour obtenir une pâte d’aspect répugnant.
  • Façonner des boules de la taille d’une petite noix, les aplatir un peu et les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (ou beurrée et farinée). Attention à respecter un espacement, ça s’étale à la cuisson.
  • Enfourner pendant 8 à 10 mn. Les galettes doivent être plates et un peu dorées.
  • À la sortie du four, les détacher à la spatule et les poser sur une grille pour qu’elle durcissent en refroidissant.
  • Enchaîner avec la fournée suivante.
  • Quand toutes les galettes sont prêtes, faire fondre le chocolat avec un peu de lait ou de crème.
  • Tartiner une galette de chocolat fondu.
  • Rouler une autre galette dans le chocolat pour cercler les bords.
  • Coller les deux galettes ensemble.
  • Recommencer jusqu’à la fin.

Astuces :

  • Je n’ai pas encore trouvé comment gérer le chocolat sans m’en foutre partout.

Avantages :

  • Pouvoir manger ces galettes à volonté sans avoir à faire un crédit revolving.

Inconvénients :

  • Aucune complication technique mais franchement, c’est chiant à faire, comme tous les biscuits à cuire à la chaîne sur des plaques et à garnir ensuite. Mais ça vaut vraiment le coup si on a une bonne heure devant soi et un peu de place.

Les courses :

  • Discount (Aldi et Lidl ici) : beurre, œufs, farine, sucre, chocolat à dessert, levure chimique, vanille
  • Supermarché courant (Intermarché ici) : flocons d’avoine.

20160428_211051

IMG_20160508_184939 (1)

 

IMG_20160508_185049

Les commentaires sont clos.